top

Innover pour mieux recruter.

Nous connaissons une profonde transformation des modes de travail. Et de surcroît, une profonde transformation des modes de recrutement. Alors le mix de ces deux évolutions amènent obligatoirement beaucoup d’innovations concernant les nouvelles techniques pour faire grandir vos équipes.

Le constat est simple : le secteur RH est obligé de s’adapter aux nouveaux besoins des candidats et des collaborateurs.

Mais comment faire quand on n’a pas toujours le temps de se pencher dessus ?

Comprendre l’évolution de nos besoins

Ces changements, comme depuis la nuit des temps, proviennent des changements de la société.

Depuis l’arrivée du Covid, nous avons du réfléchir pour prendre du recul et nous réinventer.

La preuve n°1 est cette pénurie de candidats que nous vivons depuis quelques mois. Le schéma est plutôt classique : les candidats vont vers les entreprises qui proposent de la nouveauté, en lien avec leurs attentes.

Résultat ? Si vous ne comprenez pas ces enjeux et que vous ne leur portez pas de crédit, votre société en pâtira d’autant plus.

Michel Barabel, conférencier à Sciences-Po a remarqué que des entreprises du classement Fortune 500 de l’année 2000 n’existent plus aujourd’hui et a émis un lien direct avec le management.

Un signe majeur que ces 20 dernières années ont été profondément bouleversées par l’essor d’internet, des nouvelles technologies et du soulèvement des populations concernant des sujets sociétaux. Pour ne citer qu’eux : égalité des sexes et des chances, salariale, plus de liberté et d’indépendance, moins de discrimination et plus de justice, etc.

C’est l’accumulation de nos évolutions qui impactent nos méthodes de recrutement. Les comprendre revient alors à maximiser le business de sa société.

Mieux appréhender les attentes des candidats

Beaucoup d’entreprises ont échoué face au renouvellement des techniques de management et de recrutement.

Quand on nous demandait majoritairement des compétences et un savoir-faire technique, la génération 90 s’appuie elle sur beaucoup plus de soft-skills.

Ces compétences plus en lien avec le comportement, l’empathie et l’organisation, ont pris un poids tout aussi important que les hard-skills. Et cela va de paire avec la suite logique de l’évolution humaine.

D’une part, nous voyons les jeunes managers apporter une nouvelle vision : plus empathique, plus libre, plus indépendante, plus basée sur la confiance.

D’autre part, nous voyons les jeunes candidats qui rentrent sur le marché de l’emploi demander le même cadre pour évoluer sereinement dans leur carrière professionnelle.

Cette fusion pousse alors les équipes RH à devoir s’accorder avec les besoins des candidats.

Adapter les techniques de recrutement à des outils et process novateurs

Il existe aujourd’hui de nouveaux “pré-requis” demandés par les candidats, que les recruteurs doivent prendre en compte s’ils veulent trouver leurs futurs talents :

Le bien-être au travail, qui passe majoritairement par l’entente avec les collaborateurs et la cohésion d’équipe.

La relation avec le manager, qui évolue vers des rapports plus justes et moins directs.

La liberté, qui passe par un besoin d’autonomie plus fort.

La reconnaissance, qui ne se base plus uniquement sur la rémunération.

Ces axes d’évolution occupent une place prépondérante dans le futur du recrutement. C’est en les acceptant et les intégrant dans une stratégie de recrutement nouvelle que vous mettrez toutes les chances de votre côté de devenir le recruteur de demain.

A ces nouveaux besoins découlent forcément de nouveaux outils et process qui vous permettront d’être plus efficace :

  1. Les outils de présélection des candidats
  2. Créer un vivier de talents et animer cette communauté revient à palier les pénuries de candidats. L’idée est de garder du lien avec des talents que vous n’aurez pu recruter pour les faire venir à vous plutôt que de les laisser partir.
  3. La gamification
  4. Utiliser des chatbots comme outil de réinvention pour moderniser votre marque-employeur et gagner du temps dans la sélection de profils. Ou bien les utiliser dans votre process de recrutement pour rendre l’expérience candidat plus ludique !
  5. L’Adaptative Learning
  6. S’adapter aux besoins de chaque candidat en démontrant votre force de formation individualisée et personnalisée.
  7. L’expérience collaborateur et la marque employeur
  8. Donner envie en créant une image de marque forte. Le principe est de mettre en avant les valeurs de votre entreprises ainsi que les avantages proposés pour se démarquer de la concurrence et proposer de la nouveauté.
  9. Le recrutement affinitaire
  10. Baser son recrutement sur du fit de personnalité autant que sur la validation des compétences demandées. L’un ne va pas sans l’autre. Il est dangereux de dissocier hard-skills de soft-skills pour la simple et bonne raison que c’est l’unité qui fait notre force.

En bref, vous l’aurez compris, la meilleure solution pour innover dans votre recrutement reste l’écoute active. Il n’y a pas meilleure enseignement que l’observation et l’analyse des profils que vous rencontrerez !

Search for something